Financer la recherche

PROJETS DE RECHERCHES FINANCIÈREMENT SOUTENUS PAR AMRO France – HHT

ALEGORI

Le projet d’essai du spray nasal Avastin, représenté fin 2013 par le Centre national de référence RO de Lyon, a obtenu un financement dans le cadre des Projets Hospitaliers de Recherche Clinique.

3ème APPEL A PROJETS DE RECHERCHES 2014 – 2016

L’association procède régulièrement à des appels à projets obligeant les porteurs de projets d’une part à justifier les attentes des projets et d’autre part à produire un reporting intermédiaire et final.

En 2009, l’Association a lancé son premier appel à projet de recherche.

La progression du nombre de projets soumis à l’Association, 3 en 2010, 6 en 2012 et 8 en 2014 témoigne du succès de notre démarche.

Le Conseil d’Administration AMRO de juin 2014 a retenu 3 projets. Le financement total sera de 55 000 € sur la période 2014 – 2016 :

  • « Thalidomide et dérivés dans le traitement des saignements associés à la Maladie de Rendu-Osler » présenté par le Dr Franck Lebrin, INSERM/Collège de France
  • Projet de biochimie fondamentale visant à activer la voie de signalisation BMP9 régulant l’angiogenèse présenté par le Dr Sabine Bailly, INSERM/CEA Grenoble
  • Projet de génétique fondamentale étudiant des anomalies dans les mutations induisant la Maladie de Rendu-Osler présenté par le Pr Alain Kitzis, CHU Poitiers

Chaque responsable de ces 3 projets a produit et remis à l’AMRO France-HHT un rapport d’étape en novembre 2015, conformément au protocole d’attribution des aides financières.  Le Pr Henri Plauchu, conseiller scientifique bénévole de l’association, les a analysé et a donné aux administrateurs un avis favorable.

TRAITEMENT ANTI-ANGIOGENIQUE DES COMPLICATIONS HEPATIQUES DE LA MALADIE DE RENDU-OSLER

L’ANSM (Agence Nationale Santé Médicament, ex AFSSAPS) a demandé aux Laboratoires Roche, développeurs de l’Avastin®, de mener une étude de conditionnement et mise à disposition de l’Avastin® pour le traitement par voie intraveineuse des complications hépatiques du RO.

 

DOMAINES CIBLéS DANS LE FINANCEMENT DE PROJETS

Epistaxis :

Soutenus financièrement par AMRO France – HHT, des essais d’application d’Avastin® en spray nasal ont été réalisés en 2014 et début 2015 sous la coordination du Centre National de Référence de la maladie de Rendu-Osler à Lyon. (l’Avastin® est un médicament anti-angiogénique). Malheureusement, ce test a été arrêté durant l’été 2015, faute de résultats probants lors de la 1ère étape du test.

Génétique :

Un gène connu sous le nom de SMAD 4, lié au Rendu-Osler, est associé à une forme juvénile de polypose.

Il est d’autre part certain que des familles développent une maladie de Rendu-Osler qui n’est liée ni au chromosome 9 (endogline) ni au chromosome 12 (ALK1) ni à aucun autre gène connu.

En 2009-2011, l’AMRO France – HHT a soutenu financièrement des recherches génétiques sur cette autre forme de la maladie. Sur cette courte période, des résultats probants n’ont pas été obtenus.

La recherche des mutations responsables et des conditions d’expression des gènes est extrêmement complexe et demande des moyens de plus en plus sophistiqués et coûteux.

L’effort est actuellement porté sur la compréhension du mode d’action du TGF-β et sur le mode d’expression des gènes responsables. La possibilité de les influencer pourrait  ouvrir des perspectives thérapeutiques.

Actuellement, AMRO France – HHT soutient financièrement un projet en ce sens mené conjointement à Grenoble par l’INSERM, le CEA et le CHU de Lyon.